Retour

Règlement MAR : Règlement Européen relatif aux Abus de Marché

Nous avons compilé des informations clés visant à vous aider à satisfaire à ces nouvelles obligations (UE 596/2014).

Stephan Däschler Stephan Däschler

    Qu’est-ce que le Règlement relatif aux abus de marché (MAR) et qui est concerné ?

    L’objectif du Règlement Européen relatif aux Abus de Marché (MAR) est de créer une transparence et des lois en matière de protection des investisseurs identiques dans les marchés financiers des États membres de l’Union Européenne.

    Le règlement Abus de marché s’applique:

    • Aux émetteurs d’instruments financiers sur des marchés régulés (par exemple des actions ou des obligations)
    • Des systèmes multilatéraux de négociation (MTF)
    • Des systèmes de négociations organisés (SNO) dans tous les états membres de l’Union européenne

    Des produits dérivés relèvent également du Règlement Abus de marché.

    Durcissement des obligations d’informations dans le cadre du Règlement Abus de marché

    Diffusion d’informations privilégiées (en particulier l’art. 17 du Règlement Abus de marché)

    Les sociétés cotées sur un marché réglementé ou sur un système multilatéral de négociation (MTF) sont impactées par plusieurs dispositions du règlement MAR. Ces dispositions s’appliquent également aux émetteurs dont les instruments financiers font l’objet d’une demande d’admission sur un marché réglementé ou sur un SMN. En application de l’article 17.1 du règlement MAR, « tout émetteur rend publiques, dès que possible, les informations privilégiées ».

    La diffusion d’une information privilégiée doit être effective et intégrale. S’agissant des sociétés cotées sur un SMN, les modalités de cette diffusion sont précisées dans le règlement délégué 2016/1055. Les émetteurs sont tenus d’afficher et de conserver sur leur site internet les informations privilégiées pour une période d’au moins 5 ans. De plus, ces informations doivent être déposées auprès de l’AMF. La Direction de l’information légale et administrative assure par ailleurs le stockage centralisé et l’archivage de l’information sur le site : www.info-financiere.fr pour une durée de 10 ans.

    Transactions des dirigeants (en particulier l’art. 19 du Règlement Abus de marché)

    Les dirigeants et les personnes qui leur sont liées (définies à l’article 3 du règlement MAR) doivent déclarer les transactions effectuées sur les instruments financiers d’une société cotée au plus tard trois jours ouvrables après la date de la transaction dans les conditions prévues par l’article 19 du règlement MAR.

    Les transactions à déclarer sont précisées dans l’article 19.7 du règlement MAR ainsi que dans le règlement délégué 2016/522 du 17 décembre 2015 le complétant.

    Ces déclarations sont déposées dans Onde, le dispositif centralisé de dépôt auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF).

    Nouvelles réglementations pour la gestion des listes d’initiés

    Les émetteurs et les entités agissant en leur nom (par exemple, les cabinets juridiques) sont obligés de tenir à jour les listes d’initiés. Les listes, qui sont continuellement mises à jour, doivent inclure toute personne ayant un accès temporaire ou permanent à des informations privilégiées. Les initiés doivent en outre être informés de leurs obligations.

    Sanctions plus sévères en vertu du Règlement Abus de marché

    En plus des nouvelles obligations, vous devez être conscient du réel durcissement des sanctions et des pénalités en vertu du Règlement Abus de marché. Par exemple, la manipulation de marché n’est plus considérée être la seule infraction pénale. Le simple fait de tenter une manipulation de marché est désormais considéré comme un crime. Les sanctions, à la suite du non-respect des obligations d’informations et des listes d’initiés, ont également été considérablement renforcées.

    La pratique de « dénonciation et condamnation » est un autre effet dissuasif du non-respect du Règlement MAR : à l’avenir, toutes les sanctions, le type d’infraction commise ainsi que l’identité de la personne concernée seront publiés sur le site web de l’AMF pendant 5 ans. Parallèlement à l’application du Règlement Abus de marché, la sanction sera intégrée dans la législation de l’état membre par le biais d’une Directive Européenne séparée.

    Manipulation de marché ou législation des initiés

    Sanctions appliquées aux personnes physiques Jusqu’à 5 millions d’euros
    Sanctions appliquées aux personnes morales Jusqu’à 15 millions d’euros / 15% du chiffre d’affaires

    Obligations de diffusion d’informations privilégiées

    Sanctions appliquées aux personnes physiques Jusqu’à 1 million d’euros
    Sanctions appliquées aux personnes morales Jusqu’à 2,5 millions d’euros / 2% du chiffre d’affaires

    Obligations liées aux listes d’initiés, transactions des dirigeants, périodes de fenêtres négatives

    Sanctions appliquées aux personnes physiques Jusqu’à 500 000 euros
    Sanctions appliquées aux personnes morales Jusqu’à 1 million d’euros

    Gérez vos listes d’initiés avec EQS Insider Manager – simple, sécurisé et conforme à MAR

    Stephan Däschler
    Stephan Däschler

    Managing Director Germany – EQS Group | Stephan travaille pour EQS Group depuis plus de 10 ans maintenant. Il travaille dans notre bureau de Munich.

    Contactez-moi